Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Mireille
Age 53
But du voyage Tourisme
Nom Chereul
    Envoyer un message
Durée du séjour 2
Nationalité France
Description
Note: 4/5 - 1 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Chine (Carte)


Localisation : Chine
Date du message : 10/07/2011
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 La Grande Muraille, tombeaux des Ming et site olympique

Départ matinal pour Badaling et la Muraille de Chine a environ 70 kms de Pékin.

N.B Toutes les photos sont de  Francis :merci à lui!!!

Arrêt au passage dans une entreprise de cloisonnés : explication et démonstration des techniques de fabrication traditionnelles

 Fabrique de cloisonnés

 

Déjà apparaissent les montagnes et, au loin, serpente un long ruban blanc : la Grande Muraille avec ses tours de guet

 Grande Muraille à Badaling

Seuls 20 kms sur les 6000 kms construits sont encore praticables et sécurisés.

En s'approchant on a l'impression de voir une colonie de fourmis cheminer, il s'agit de touristes pratiquant l'ascension (chaque chinois doit avoir mis le pied sur le mur une fois dans sa vie)

Beaucoup de monde donc : est-ce parce que c'est Dimanche ?

Non, bien sûr, le Dimanche n'est pas un jour de repos en Chine .Plus on approche, plus la circulation se fait dense, plus on approche plus on se rend compte que l'on dispose d'un traitement de faveur

Alors que les chinois sont sommés ( je pèse mes mots) de se garer dans des parkings éloignés, notre car passe sans problème de contrôle en contrôle jusqu'au parking le plus proche du mur .

Les seuls autres véhicules acceptés sont quelques cars et de grosses berlines aux vitres fumées .

Badalung : boutiques de souvenirs et restaurants de luxe mais aussi le bâtiment très officiel ou sont honorés les héros de la nation .

Nous rejoignons la foule pour l'ascension de la Muraille . Lulu nous avait prévenu : on ne marche pas sur la Muraille « on grimpe »

Deux solutions : la voie de droite , pente douce et foule de chinois en famille de la grand-mère au bébé ; voie de gauche foule moins dense mais

plus forte pente

 

 Grande Muraille à Badaling

Nous choisissons évidemment la voie la moins encombrée et nous trouvons bientôt accrochés à la rampe pour pouvoir monter de tour de garde en tour de garde!!!!

Autant dire que nous galérons, en sueur, pas à pas , rafraichis de temps en temps par la brise de la montagne!!!

Au retour, pareil, accrochés à la rampe pour descendre!!!!

Badaling fait un peu penser aux stations alpines : les gens déambulent sur la rue principale après l'ascension, achètent des souvenirs, mangent des glaces, se prennent en photo

On voit bien que, pour beaucoup, il s'agit d'une grande occasion ( les chinois commencent à faire du tourisme et découvrir leur pays), pour d 'autres c'est juste une ballade en famille .

Pas tellement d'étrangers d'ailleurs

Après le repas, on reprend la route, la circulation est très, très chargée .

Le chauffeur emprunte une route ombragée qui rappelle l'ancienne nationale 7 avec,de part et d'autre, des vendeurs de fruits

La situation devient franchement apocalyptique : des véhicules roulent à contre sens, d'autres empruntent le trottoir. A un endroit l'étal d'un vendeur de fruits est transformé en rond point improvisé. Il est frôlé d'un côté par les véhicules qui roulent sur le trottoir, et de l'autre par ceux qui roulent sur la route.

Plus loin, arrêt total : une grosse limousine bloque complétement la circulation . Le jeune chauffeur est impassible : il pourrait aisément reculer pour laisser passer le car mais ce serait perdre la face alors il ne bouge pas .

Lulu et le chauffeur restent également impassibles : aucun énervement, aucun commentaire

Les esprits commencent à s'échauffer dans le car : pourquoi personne n'intervient?

D' après Lulu, les voitures sont très bon marché en Chine et les conducteurs peu expérimentés.

Mais il n'est pas policier et n'a donc pas à intervenir et donc on attend, on attend, on attend

Visite du tombeau de l'empereur Yongle de la dynastie Ming à Changling : imposante salle des sacrifices soutenue par 32 piliers taillés chacun dans un seul arbre!!!

 Tombeau de Ming Changling

Puis nous parcourons la voie des esprits allée de 7 kms bordée par 36 statues dont 12 de mandarins et 24 d'animaux réels ou chimériques (dragons).

 

La voie des esprits

 

 

Voie des esprits

Retour à Pékin avec une halte sur le site olympique ; une grande esplanade de 4 kms ou on est harcelé en permanence par des vendeurs ambulants de cerf volants, de gadgets pour enfants...Une promenade très prisée des pékinois.


De part et d'autre, le nid d'oiseau, le cube d'eau (piscine)et le village olympique

 Esplanade JO

Comme il est encore tôt, Lulu  nous emmène pour une promenade improvisée dans un Hutong (vieux quartier)

Des petites ruelles bien protégées du soleil, avec une vraie vie de quartier, des petits artisans ( réparateurs de vélos notamment), des habitants qui flânent

Lulu y rencontre une connaissance, Mr Bing, qui nous invite à visiter sa maison .On entre dans une petite cour autour de laquelle se trouvent plusieurs petites maisons : celles des grands parents, des parents, des enfants et celle pour les amis .

 La  maison de Mr Bing

Mr Bing , ancien commerçant, a été chassé de chez lui lors de la révolution Culturelle et a du se battre pendant 10 ans pour récupérer sa maison

Lulu entame avec lui une longue conversation en chinois et nous traduit quelques phrases de temps en temps.

Nous écoutons poliment mais la fatigue se fait sentir et nous luttons avec plus ou moins de succès contre le sommeil . Michelle s'endort jusqu'au moment ou le grand-père vient se joindre à nous et la réveille en sursaut en jouant un air sur son jinghu ( violon à 2 cordes au son particulièrement aigu utilisé pour l'opéra de Pékin)


 Hutong Mr Bing


 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Mireille ]