Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Mireille
Age 53
But du voyage Tourisme
Nom Chereul
    Envoyer un message
Durée du séjour 2
Nationalité France
Description
Note: 4/5 - 1 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Chine (Carte)


Localisation : Chine
Date du message : 12/07/2011
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Temple des lamas, cyclopousse , au revoir Pékin

Le temple des lamas, le plus grand temple lamaïste de Chine n'est pas un lieu touristique . Il est fréquenté par des fidèles qui viennent offrir leur dévotion à Bouddha . Les lamaïstes sont principalement originaires de Mongolie et du Tibet .

Temple des lamas 

Le temple est situé dans un grand parc ou il est interdit de fumer ( pour ne pas mêler la fumée de cigarette aux fumées des bâtons d'encens), les photos sont interdites à l'intérieur du temple car elles risquent de capturer les esprits .

 Temple des lamas

Les fidèles brûlent trois brins d'encens : un pour la famille, un pour eux-mêmes et un pour l'avenir . Puis il s'agenouillent pour prier et font tourner les khor-lo ( lourds moulins à prières en bronze)

Dévotion au Temple des Lamas


Moulin à prières

Le pavillon des dix mille bonheurs abrite une statue de bouddha de 26m de haut et de 8m de diamètre, sculptée dans un tronc de santal blanc; cadeau du 7ième Dalaï-lama à l'empereur Qianlong. Les murs sont là encore décorés de superbes Tankas.

Puis promenade en cyclopousse dans les Hutongs .

Notre chauffeur pilote avec adresse un vieux vélo rouillé en avertissant les piétons de son arrivée d'une voix de stentor . Pour freiner, il met son pied droit sur la roue.


Cyclopousse


A mi-chemin, visite de la tour du Tambour ( construite au 13e siècle) qui se trouve dans l'alignement de la Tour de la Cloche, de la Cité interdite et du Temple du Ciel Un escalier raide permet d'accéder au sommet et d'avoir une belle vue sur les Hutongs.

Quatre jeunes viennent faire retentir 4 des 24 tambours de la tour .


Tour du Tambour


Poursuite à pied de la promenade dans le Hutong : toutes sortes de professions y sont installées ; chiffonniers, vendeurs de fruits, électriciens, rempailleurs de chaises etc

 Hutong

Déjeuner de cuisine familiale chez l'habitant, en fait dans une petite pièce vitrée au fond d'une cour

 

Puis ballade dans un quartier (dont j'ai oublié le nom ) en phase de boboisation!

Au passage Lulu rencontre des moines tibétains bien contents de venir découvrir la capitale

Moines tibétains

L'après-midi Lulu nous dépose dans le quartier des antiquaires, rue Liulichang

Sur plus de 800 mètres, se succèdent des boutiques qui proposent l'indispensable pour la calligraphie : papiers spéciaux, pinceaux, encre etc

Après manger, départ pour la gare de Pékin , gare vraiment énorme avec une foule considérable .

Nous prenons place dans le train de nuit qui doit nous amener à Xi'an ( 1220 kms plus loin)

Nous avons 3 compartiments , chacun pour 4 personnes avec des couchettes molles .

En prévision d'une longue nuit, Annick et Martine retournent sur le quai pour faire provision de coca et de saké : ainsi nait un cocktail inédit nommé immédiatement «  Tibet libre »

La journée a été éprouvante : après deux verres nous rejoignons nos couchettes et finalement dormons plutôt bien .




 



Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Mireille ]